BL2

BL2
BL2

mercredi 15 juin 2011

Position Wavre-Ninove

Entre Rixensart et Ninove, 38 abris groupés en centres antichars ont été construits de janvier à novembre 1939 pour protéger le sud de Bruxelles. Cette ligne de défense, réalisée vis à vis de la France, a été construite dans le contexte de la neutralité de la Belgique. Pour rester crédible, un plan de défense contre l’Allemagne et contre la France avait été envisagé dès décembre 1936. Il ne fallait pas donner de prétexte à Hitler pour remettre en cause notre neutralité du fait de la construction de la ligne K.W. qui était clairement dirigée contre une agression venant de l’est…

De Waterloo à Ninove, on comptabilisait 6 centres antichars.
·        Waterloo : 9 abris
·        Braine l’Alleud : 4 abris
·        Hal : 8 abris
·        Kester : 8 abris
·        Meerbeke : 5 abris
·        Pamel : 4 abris
De Waterloo à Ninove
Source : Denkschrift über die Belgische Landesbefestigung -
Hrsg. Oberkommando des Heeres, Berlin 1941.

Cette position fut reliée à la ligne K.W. (débutée en fin septembre 1939), par les 20 abris construits par la 4e D. Gn. F. entre Wavre et Rixensart (travaux commencés en novembre 1939) :
·        Wavre : Sb 1 et Sb 2 (voir Archives du blog : décembre 2010)
·        Bois de Beumont : de Bb 1 à Bb 8 (voir Archives du blog : novembre 2010)
·        De Bierges à Rixensart: de BL 1 à BL 10 (voir Archives du blog : novembre 2010)

En novembre 1939, il fut aussi décidé de renforcer la position en construisant une ligne d’obstacles (barrières « Cointet », bornes d’amarrage, tétraèdres,…) continue sur les 60 kilomètres qui séparent Wavre de Ninove. Le 10 mai 1940 la position Wavre-Ninove était entièrement terminée.

"Ligne de fer"- barrières Cointet (environ de Meerbeke ?)
Il faut remarquer que les bunkers construits entre Waterloo et Ninove se différencient, de par leur conception, des abris bétonnés de la ligne K.W. 
Ils sont habituellement de forme rectangulaire, ils ne comportent pas d’orillons mais sont quelquefois munis d’un mur en chicane protégeant l’entrée. Ils possèdent de fausses embrasures et les véritables embrasures ne sont pas dotées de gaines d’observation ni de volet métallique comme l’on peut voir sur les bunkers de la ligne K.W. Par contre, il existe parfois un petit dôme avec une ouverture sur le toit afin de permettre le passage d’un périscope.
Le camouflage est généralement de deux types : toit plat et briques de façade ou crépi tyrolien apposé directement sur le béton.

18/06/2011
Waterloo : 3 abris retrouvés, il en manque 6 (NB: toute information relative à un ou plusieurs des bunkers "manquants" ou disparus est la bienvenue => Commentaires).

B?

B7

B4

Borne d'amarrage à La Hulpe (Chaussée de Bruxelles)

Borne d'amarrage à La Hulpe (Chemin de la forêt)

Braine l'Alleud : Les 4 abris ont été retrouvés

D1

D2

D3

D4
Borne d'amarrage (avenue de l'Estrée)

Borne d'amarrage (rue de la gare)
Borne d'amarrage (Rue Boularmont à Wauthier Braine)

Bornes d'amarrage à Braine le Chateau (Vieux chemin de Halle)

Halle (Hal) : 6 bunkers ont résisté et 2 ont "disparu"

A2

A3

A4

A6

A7

A8

Borne d'amarrage (kasteelbrakelsesteenweg)

(berendries)
Bellingen (entre Hal et Kester) : bornes d'amarrage pour barrières Cointet (voir Archives du blog : décembre 2010)
Dorekensstraat

Kareelstraat

Kareelstraat

Trapstraat

Castre (Kester) : 8 bunkers

K1

K2

K3

K4
K5

K6

K7

K8

Bornes d'amarrage(Patattestraat)

Borne d'amarrage (Kesterweg)
Borne d'amarrage (Kesterweg)

Borne d'amarrage (Kesterweg)

Meerbeke (Ninove) : Bunkers ( 5? ; 2 localisés non photographiés) = recherche en cours.... ( NB: toute information relative à un ou plusieurs bunkers est la bienvenue => Commentaires ).
Borne d'amarrage (Brusselsesteenweg)

Pamel (Ninove): : 4 bunkers

C6

C7

C8

C9

Borne d'amarrage (Beegaardenstraat)

Borne d'amarrage (entre Piezelstraat et la Dendre)
Sources :

http://hdbr.be/INDEMARGE/1940xxxx01.htm

http://www.clham.org/ONPP/Pub%202005/09-2005.pdf

DE VOS, L. Châteaux forts et fortifications et d'autres en Flandre . Louvain, 2002

Denkschrift über die Belgische Landesbefestigung - Hrsg. Oberkommando des Heeres, Berlin 1941.